0

Quelques commandes dangereuses sous GNU/Linux

Certains parmi vous aiment les expériences fortes et se sentent l’âme d’un risque-tout ? Voici donc quelques commandes qu’il ne faut jamais taper sur un terminal. Inutile de vous rappeler que je ne suis responsable de rien, et que si vous décidez d’en tester une, c’est à vos risques et périls !

 

: (){:|:&};:

Ceci s’appelle une fork bomb et c’est sans doute la plus inoffensive des commandes qui vous seront présentées ici. Cette commande va forcer votre système à créer des processus jusqu’à la saturation de votre mémoire. Votre système gèlera en quelques fractions de seconde et le redémarrer sera la seule solution. Attention, il y a tout de même un risque de corruption de votre système.

 

sudo rm -rf /*

Cette commande supprimera tous les répertoires de votre disque dur. Sympa, non ?

 

mv -r / /dev/null

Déplacer un fichier vers /dev/null signifie qu’on le supprime de façon définitive. Avec cette commande c’est l’intégralité de votre partition système que vous bazardez sans aucun espoir de restauration.

 

 

dd if=/dev/zero of=/dev/sda

La commande dd est une commande qui peut être dangereuse. Surtout si, comme dans ce cas, vous lui dites d’écrire des zéros sur l’ensemble de votre disque dur…

 

mkfs.ext4 /dev/sda

En tapant cela, vous formatez votre disque dur, tout simplement

 

sudo find / -name « * » -exec rm {} ;

La commande find peut être dangereuse aussi, ici elle provoque la suppression de tous les fichiers.

 

Y a-t-il un volontaire un peu inconscient qui va tester ces commandes et nous faire part de son expérience?

Publicités

mavielinux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *