Advertisements

Vers la fin du 32 bits pour GNU/Linux?

Dans la vie tout fini par arriver même les choses les plus surprenantes. Il est possible que l’on assiste, d’ici peu, à la fin des distributions GNU/Linux pour les ordinateurs 32 bits (Tout du moins pour les plus communes). Cette architecture nous a accompagné durant plusieurs années mais il est probable qu’il faille commencer à lui dire au-revoir.

881937ubuntu.jpg

Le site internet Phoronix se fait l’écho de la discussion interne qui a lieu chez Canonical pour abandonner cette architecture. Il se chuchote que la prochaine Ubuntu LTS, la 16.04, tient la corde pour être la dernière de leur distribution conçue pour fonctionner avec un 32 bits. Bien sûr, rien n’est officiellement confirmé, aujourd’hui ce ne sont que des bruits de couloir.

Certes, cela fait longtemps que Canonical recommande d’utiliser la version 64 plutôt que celle en 32. Mais elle garantissait toujours le bon fonctionnement d’Ubuntu sur le plus grand nombre d’ordinateurs possibles y compris nos plus vieilles machines. Toutefois, cela a changé depuis qu’un Core i3, que l’on considère comme bas de gamme, possède 64 bits condamnant ainsi le 32 bits.

Chez les géants de Linux, il y a des mouvements qui incite à l’abandon du 32 bits. Red Hat 7 a déjà franchi le cap et on en parle chez Ubuntu mais n’est ce pas un peu tôt ?

48866364bit.jpg

Via Muy Linux

Advertisements

4 Comments on Vers la fin du 32 bits pour GNU/Linux?

  1. bonjour, une fois encore les gens peu informés penseront que GNU/Linux = Ubuntu. grossière erreur. il n’y apas qu’Ubuntu dans la vie et chez HandyLinux.org par exemple et y en a d’autres, nous sommes basés sur Debian et je pense pas que l’architecture 32 bits soit délaissé si rapidement. les « développeurs » Ubuntu courrent derrière le top du must du moment que c’est super chez eux, d’autres pensent aux utilisateurs avant tout. le parc en 32 bits est encore majoritaire et donc quand on pense plus aux autres qu’à sa gloire personnelle (conf. Ubuntu) on prend en considération les utilisateurs. quand je disais qu’Ubuntu prenait la même direction que Microsoft ou Apple, ça se confirme. Debian accueillera (comme d’autres distributions) avec plaisir les déçus de Microsoft Apple et bientôt Ubuntu.

    J'aime

    • Je partage globalement cet avis. On ne le dira jamais assez : GNU/Linux ne se limite nullement à Ubuntu (malgré ses grandes qualités qu’il est inutile de rappeler ici). J’ai remarqué depuis pas mal de temps déjà que Canonical mène une politique plutôt nébuleuse, fait qui pourrait lui provoquer préjudice à moyen terme. Assumons nos choix !

      J'aime

  2. Abandonner le 32 bits ?! Je récupère, je re-conditionne du matériel plutôt ancien et j’installe des distributions à la demande ; après cela je cède le matériel à qui en veut. Quid de tout cela avec les systèmes 64 bits ?

    Aimé par 1 personne

  3. Je découvre ton article seulement maintenant, j’en avais entendu parler pour Ubuntu. C’est encore d’actualité avec openSUSE LEAP qui ne supportent également que le 64bit pour leur iso. J’espère que beaucoup de systèmes libres supporteront encore le 32bit pendant longtemps.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :