Advertisements

Linux équipe 99% des superordinateurs du TOP500

 

Pour la seconde fois de l’année, le classement TOP500 des 500 plus gros superordinateurs vient de sortir. Sans surprise c’est le chinois Tianhe-2 qui, avec une puissance de 33,86 petaflop/s, remporte ce classement pour la sixième fois consécutive.

Avec 494 superordinateurs classés, soit 98,8% du total, Linux écrase encore une fois le palmarès. Au fil des ans, le noyau Linux s’est imposé de manière fulgurante dans ce domaine. Si l’OS n’équipait que 10% des superordinateurs en 2000,  il a dépassé le cap des 75% en 2005, celui des 90% en 2010 pour en arriver quasiment à 99% aujourd’hui (97,8 en juin dernier). Le premier au classement, Tianhe-2, tourne avec une version d’Ubuntu développée spécialement.

Le premier supercalculateur français, Pangea, est classé 33ième avec 2,1 petaflop/s . Il est basé à Pau et est la propriété de l’entreprise Total qui a pour projet d’y investir 60 millions de dollars en 2016 afin d’en augmenter la puissance à 6,7 petaflops. Il réintégrerait alors le top 10 mondial devenant ainsi le premier au classement des supercalculateurs privés dépassant la compagnie pétrolière italienne Eni.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :